Fish farming Market

Fish farming Market

October 18, 2015

|

ronen sander

Le poisson est l’une des meilleures sources de protéine accessible tandis que l’industrie piscicole est considérée comme le 5ième secteur le plus important de l’industrie agricole.Les changements globaux  intervenant dans l’environnement aquatique, la pollution des eaux littorales, et la pêche intensive ont abouti à une pénurie en fruits de mer face à  la demande croissante pour ces produits. Cette situation n’a fait qu’empirer avec les nouvelles mesures restrictives de pêches qui sont imposées de temps à autre.

Le marché mondial de l’aquaculture démontre un taux de croissance annuel moyen de 7,3%, donc une rapidité de croissance qui dépasse  tous les autres secteurs alimentaires.

En 2012, les produits de l’aquaculture  constituaient  plus de 48% de la production mondiale de poisson. Selon la FAO, la consommation européenne par habitant va augmenter  pour atteindre les 24 kg en 2030. Cela signifie en moyenne, une demande supplémentaire de 1,6 millions de tonnes rien qu’ en Union européenne. En  2010, la pénurie d’approvisionnement en produits de la mer a été estimée à environ 40 millions de tonnes par an.

Les marchés du Tchad  nécessitent un approvisionnement en poisson, puisque la plupart de son approvisionnement dérive de la pêche ou de l’importation. Les prix sur les marchés locaux sont extrêmement élevés et par conséquent, une meilleure production  de poisson de qualité  représenterait un grand avantage.

Posted on

INDUSTRIE & MARCHE

INDUSTRIE & MARCHE

October 18, 2015

Ronen Sander

Le marché global du poisson

Dans le monde entier, la production du poisson a du faire face à de grands changements et défis au cours des trois dernières décennies. La demande en protéines peu coûteuses a été presque entièrement axé sur  l’aquaculture, qui est devenue l’industrie qui s’est accrue le plus rapidement afin de répondre aux besoins de la population grandissante.

La pêche par capture sur le littoral, la prise dans les eaux  peu pro

fondes et de eau douce naturelle sont en stagnation et font face à des obstacles de plus en plus nombreux. En outre, l’industrie de la pêche par capture subit la pression des organismes environnementaux qui sont préoccupés par les répercussions environnementales futures.

D’autre part, la production de l’aquaculture a augmenté de près de 7% par an au cours des trois dernières décennies – de 0,7 kg en 1970 à 7,8 kg par habitant, à partir d’une consommation de poisson de 16,9 kg  par habitant.

Selon les statistiques publiées par la FAO, la production totale de poisson a atteint les 141,6 millions de tonnes en 2008, une légère augmentation par rapport à 2007, à partir d’une expansion de 2,5 % dans l’aquaculture à 51,6 millions de tonnes. La pêche par capture est restée stable, autour de 90 millions de tonnes.

Données industrielles globales

Selon les spécialistes, l’industrie de l’aquaculture poursuivra sa croissance afin de remplacer l’industrie par capture.

Les tableaux et schémas suivants  démontrent la production avec chiffres et tendances de l’industrie du poisson en général.

Posted on

Tendances mondiales dans l’industrie de l’aquaculture

Tendances mondiales dans l’industrie de l’aquaculture

October 18, 2015

|

Ronen sander

Tendances mondiales dans l’industrie de l’aquacultureLes changements globaux subis par l’environnement aquatique, pollution de l’eau en mer littorale et la pêche massive ont mené à une pénurie en fruits de mer face à la demande croissante en produits de la mer. Cette situation n’a fait qu’empirer, avec les nouvelles mesures restrictives de capture qui sont imposées à l’industrie de temps à autre.

1. Le développement économique en Chine et en Inde – qui sont les pays les plus peuplés – avec le Brésil, la Russie et certains pays plus petits, ont considérablement augmenté la demande en poissons.Par exemple la Chine, considérée le principal exportateur de poisson bon marché, est actuellement la consommatrice essentielle de sa production et ses exportations ont fortement baissé.Ce développement économique a entraîné une augmentation de la demande pour le poisson ainsi que des prix plus élevés.

2. La détérioration des ressources naturelles et la stagnation des nombreux règlements, même en réduisant un peu la quantité de poisson de capture, imposent des changements dans la pisciculture afin de répondre à la demande accrue.

3. L’augmentation mondiale des prix des céréales, ainsi que des protéines, imposent une augmentation spectaculaire des coûts de production.Il convient de noter que les aliments représentent environ 60 – 85% du coût direct de la production de poisson, tandis que le FCR (taux de coefficient alimentaire) pour la plupart des espèces varie entre 1,6 – 2. Cela signifie que pour chaque kilo de chaire de poisson, il faut jusqu’à 2 kg de nourriture.

4. L’augmentation spectaculaire des coûts d’alimentation animale a stimulé les producteurs à rechercher des systèmes qui permettraient d’accroître l’efficacité et de réduire le FCR, notamment au moyen d’étangs plus intensifs et sophistiqués équipés de systèmes de recyclage.Ce système de production intensive – qui accroît la biomasse totale des poissons vivants par m3 d’eau – expose les poissons à des maladies qui requièrent un dispositif santé plus renforcé.Les systèmes fermés en Israël et dans la plupart des pays doivent compter sur des subventions gouvernementales pour justifier leurs modèles d’affaires. Dans la plupart des cas, ces systèmes ne se justifient pas en termes d’activité pure.

5. Les cages de culture de poisson dans l’eau mer et eau fraîche sont considérés comme un système rentable qui préserve généralement les bonnes conditions de l’eau, un FCR inférieur et donc un risque réduit d’épidémie.De plus, l’investissement global pour un tel système est beaucoup plus bas comparé à toute autre alternative.

6. Dans une perspective financière, les prix du marché du poisson frais sont beaucoup plus élevés que le prix du poisson congelé dans des pays comme les États-Unis, le Canada et l’Europe. Cela nécessite une efficacité accrue de la part des producteurs.

7. Face aux tendances mondiales, les organismes institutionnels et privés déploient leurs efforts pour atteindre une qualité supérieure de chaire, un apport FCR et aboutir à une meilleure résistance aux maladies.

Cette tendance va exercer une pression sur les ressources telles que l’eau, la terre, l’approvisionnement en fourrage et l’écologie, une pression qui va nécessiter  une mise au point  technologique, afin de maintenir une croissance durable et continue au sein de l’industrie. Cette tendance peut également offrir de belles opportunités commerciales dans le monde entier.

On peut noter la tendance  démontrée dans le tableau 2.2ci-dessous:  bien que le taux croissance du volume a subi une baisse au cours des dernières années, le taux de la valeur est resté linéaire. Ce phénomène est le résultat du développement de l’industrie qui a augmenté les prix par rapport au volume. Cependant, ce n’est pas le cas pour tous les producteurs, comme nous le montrerons plus tard puisque les prix du saumon n’ont  pas cessé de diminuer au cours des années.

Le taux de croissance de l’aquaculture mondiale était d’environ 6,9% dans les années 70 et jusqu’à 2006 et puis, il a ralenti au cours des dernières années. Cependant, ce développement n’est pas homogène dans le monde entier; et

Posted on

Vietnam Survay

Vietnams fish farm survey

  

From April to June 2010 we conducted a survey and designed in Vietnam.

We wrote a business plan for a local investment bank.

The project was for and on behalf of Green 2,000 Ltd of Israel,

one of the leading agricultural firms in the country.

The business plan combined a vertical integration farm, from brood stock,

 to an Indoor system to cages and to final processed quality fish products.

A total of 8000 ton of Tilapia fish annually production

 Ghana Fish Farm

Posted on

Equador Shrimp Farming

Ecuador Shrimp farming

On behalf of the Perez family, a feasibility study was executed near Guayaquil. The study included land search, a market study, analysis and evaluation of environmental conditions.

 

 

First survey for shrimps farm near Guayaquil in Ecuador.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posted on

Togo

Togo Fish Market & fish farming

Togo search for a new Tilapia and catfish farm location.
On behalf of a local investor, a search for a suitable Tilapia
and Catfish farm location and a pre-feasibility study were carried out.
The farm combined earth ponds and cages in the “Zio” river
  • The fish market in Togo depends on offshore catch and imports from other countries. The daily catch arrives at the fish market in Lome, purchased by the ” fish mammies” who clean and distribute the fish to shops and end customers.

  • Most fish are sold fresh, but some are dried, smoked or salted.

    The local distribution suffers from below-standard sanitary conditions and a lack of cold storage facilities, thus reducing product shelf-life to a minimum.

  • Some import companies operating in Togo purchase fish worldwide, import and distribute throughout the country. These firms keep refrigeration facilities and cold Lorries, which enable continued distribution to markets.

    Imported Tilapia fish

    During our visit, we did not see and were not informed of any aquaculture farming in the country.

Posted on

Jamaica

Jamaica Fish farming

Alphalapia by Uri Ben Israel was planning and constructing a Red & Gray Tilapia fish farm – called “AQUALAPIA”.The annual production of the farm was 4,000 tons of Tilapia fish. Most of the products went to the Us market. Aqualapia were the first in the world to sell tilapia fish fillet in United States markets.

Later on, Mr. Ben Israel managed the farm for three years; the farm employed more than 120 workers.

The AQUALAPIA farm performs vertical integration business activities:

 

 

  • Produces Tilapia and Carp fingerlings for internal production and the external market.

  • Grows red Tilapia fish for the local fresh and processed fish markets.

  • Processing plant produces quality fillet for the local market and for export.

  • Marketing and distribution of the farm products is done by the farm  management and its marketing team.

JAMAICA – Aqualapia (146 earth ponds of Tilapia fish)

Posted on

Ethiopia Fish Farm Consulting

After a short visit and study on the State of Ethiopia have reached these conclusions…

  • While the supply from capture fisheries is lagging behind, the demand

    for fish is growing in Ethiopia. This offers opportunities for Aquaculture businesses to play a role in improving fish production and expanding the fish markets opportunities. Much land is suitable for aquaculture in Ethiopia and for most systems (earthen ponds, concrete ponds, cages in lakes and more).

  • The only option for a fast development of aquaculture in Ethiopia

    Aquaculture needs certain basic resources and inputs, such as feeds,

    Fingerlings, suitable land and water, markets research.

    For the development of aquaculture in Ethiopia, the establishment of a few Intensive fish farms is crucial.

  • There are opportunities for two specific business models:

    1. Large scale intensive commercial fish production;

    2. Semi-intensive small-scale commercial fish production

    3. Good consultancy and know how.

    Farming of tilapia and Catfish could be a viable business proposition under certain Circumstances

Posted on

Nigeria Fish Farming

Fish farming in Nigeria

  • Feasibility study for 500 ton Tilapia fish farm, undertaken for private investors in the Yola Region that included planning and designing the necessary production facilities.
  • Agrivision Corp. (The Aquaculture Division) of Nigeria – A feasibility study was carried out for two large Tilapia and Catfish farms. The project included a processing plant, hatchery, feed production plant and laboratory. Cultivation methods included cages and earth ponds for raising fish.

Posted on

Brazil FIsh Farming

We visited Tilapia cage farms in the San Francisco River (Brazil) as a guest of the “Codevasf” company and the regional Ministry of Agriculture. At their request, we created a detailed report written about local methodology and ways to improve production. These Tilapia cage farms were in the San-Francisco River in Brazil which is the second longest river in Brazil.

Posted on